A NAVES MOTOCULTURE

GUIDE D'ACHAT  BROYEUR DE VEGETAUX

Le broyeur de végétaux est un outil indispensable pour les propriétaires de jardins qui aiment avoir tout en ordre dans leur petit paradis vert. En effet, un beau jardin exige de l’entretien. Par contre, une fois les arbustes, les arbres et autres taillés, on ne sait plus quoi faire de ces déchets qui s’amoncellent et qui finissent par devenir un véritable casse-tête. Alors pour simplifier la tâche des uns et des autres et éviter la corvée de l’élimination des déchets verts et du transport vers la déchetterie, le broyeur de végétaux apparaît comme un sauveur.

Le broyeur de végétaux est un outil destiné à broyer tous les feuillages et branchages de votre jardin une fois la taille effectuée, et qui vous permettra de réduire considérablement le volume de déchets verts après la coupe. Simple d’utilisation en respectant quelques précautions (port de gants, de lunettes de protection et une tenue adaptée) c’est lui qui fera tout le travail ! Une fois broyés, les résidus peuvent être réutilisés sous forme de paillis, au pied des arbres et arbustes, ou servir de réserve à broyat pour ajouter aux déchets verts humides du composteur. Ils peuvent également tout simplement être déposés à la déchetterie mais en un seul aller-retour compte tenu de l’espace gagné !

En somme, c’est un moyen pratique et peu fastidieux de traiter les déchets de la taille de votre jardin. Evidemment, son choix est loin d’être banal. Des modèles les plus simples, électriques à plateau tournant pour les plus petits jardins, aux modèles thermiques sophistiqués en passant par les modèles performance à rotor, nous  vous proposons de passer en revue tous les critères d’achat de cet appareil.

 

Bien acheter son broyeur de végétaux : 6 critères

 

La solidité et la fiabilité

Ce sont deux critères essentiels lorsque l’on souhaite investir dans un broyeur de végétaux, car c’est eux qui vont conditionner la durée de vie de votre appareil et le nombre de fois où vous devrez avoir recours au service après vente ! Intéressez-vous par conséquent aux marques spécialisées dans le domaine du jardinage et qui ont par ailleurs fait leur preuve. Généralement, rien de tel que les avis des consommateurs pour vous aider à vous faire une certaine idée de la qualité et de la fiabilité d’un appareil. Cela dit, parfois, c’est loin d’être suffisant, car certains avis manquent d’objectivité. C’est pour cela que sur notre site, nous vous proposons une sélection des meilleurs modèles de broyeur de végétaux.

 

 

Le type d’alimentation et la puissance

Le type d’alimentation, électrique ou thermique va déterminer l’utilisation que vous pourrez faire de votre appareil (type de branchages, autonomie…) alors que la puissance va conditionner entre autres le rendement et les performances de l’appareil. D’un point de vue de l’alimentation, nous classerons les broyeurs de végétaux en deux catégories distinctes, les broyeurs de végétaux électriques qui nécessitent un branchement électrique pour fonctionner et les broyeurs thermiques qui fonctionnent de façon autonome à l’essence sans plomb.

 

 

 

Les broyeurs de végétaux électriques représentent la grande majorité des appareils vendus aux particuliers. Ils permettent l’entretien des jardins de petite ou de moyenne surface, et sont adaptés à tous les types de branchages et de feuillages, jusqu’à un diamètre d’environ 50 mm pour les appareils les plus performants. Pour fonctionner ils nécessitent un raccordement électrique, et donc une prise de courant à proximité du lieu de broyage, ce qui peut réduire leur mobilité, ils ne seront donc que très rarement adaptés aux très grands jardins. Ce sont néanmoins des appareils fiables et costauds qui accompliront bien leur tâche de broyage des végétaux. Leur puissance, allant de 2000 à 3000 W selon les modèles est largement suffisante pour les travaux d’entretien courants.

Les broyeurs de végétaux thermiques se classent quant à eux dans une catégorie haut de gamme. Véritables monstres de puissance (de 3300 à 6000 W) et de découpe, ils satisferont les utilisateurs intensifs qui ont de forts besoins en broyage. Réservés aux jardins supérieurs à 1000 mètres carrés, ils fonctionnent à l’essence sans plomb et ne nécessitent donc pas de source électrique à proximité du lieu de découpe, ce qui est un réel avantage pour les grands extérieurs. Leur entretien est néanmoins plus régulier et plus complexe, le broyeur thermique n’est par conséquent à mettre que dans les mains des jardiniers (et bricoleurs) les plus expérimentés !

 

Le système de découpe

Il existe trois grands types de systèmes de découpe concernant les broyeurs de végétaux, dont nous allons décrire les avantages et inconvénients dans ce chapitre. Le type de découpe est un élément essentiel à considérer et va conditionner entre autres le rendement de l’appareil (rapidité et efficacité d’exécution), le confort global d’utilisation (bruit, mobilité) et la facilité de bourrage et de débourrage.

Les broyeurs à plateau tournant à lames, ou disque porte lames ou encore plateau à couteaux. Retrouvés sur tous les modèles d’entrée de gamme, ce système de découpe consiste en des lames fixées sur un disque tournant à vitesse élevée (jusqu’à 2000 tours/minute). A la manière d’un robot ménager, les feuillages et branchages souples et de diamètre accepté vont être broyés, avec un résultat assez fin facilement compostable. Ce système présente l’avantage d’être rapide car la lame porte couteaux tourne très rapidement, mais il est également bruyant. De plus ces broyeurs de végétaux ne disposent généralement pas de possibilité d’inversion de rotation des lames, ce qui les rend particulièrement sensibles au bourrage. Le débourrage doit alors se faire de façon manuelle, en veillant à débrancher l’appareil pour éviter tout risque de blessure. Idéal pour les petits jardins <300 mètres carrés, le broyeur à disque porte lames satisfera les utilisateurs occasionnels.

 

 

 

Les broyeurs à rotor porte couteaux écrasent les végétaux à l’aide d’une roue crantée. Ils acceptent des diamètres de branches plus importants que les broyeurs à disque. Ce système de découpe est généralement retrouvé sur les broyeurs électriques milieu et haut de gamme. Ils présentent l’avantage d’être silencieux, mais la lame de compression, qui tourne à environ 40 tours/minute n’offre pas le même rendement que les broyeurs à disque. Le broyat est plus grossier, mais le fait d’écraser les branchages facilite le travail des micro-organismes lors du compostage. Niveau bourrage, il vous suffira d’inverser le sens de rotation du rotor (pas de démontage nécessaire) pour extraire les branches coincées, ce qui vous facilitera fortement le travail ! Réservé aux jardins moyens à grands (haies, arbustes, conifères d’âge moyen), un appareil avec ce système de découpe conviendra parfaitement à une utilisation régulière. En ce qui concerne les broyeurs à turbine fonctionnent sur le même principe que les broyeurs à rotor ; ils acceptent en général des plus gros diamètres de branches et sont très peu sensibles au bourrage.

Les broyeurs thermiques constituent la catégorie professionnelle des broyeurs de végétaux. Ultra puissants et robustes, ils fonctionnent à l’énergie fossile (essence sans plomb). Généralement dotés d’un système à rotor puissant, ils conviennent à tous types de branches, même les bois durs et résineux, et acceptent jusqu’à 90 mm de diamètre pour les plus hauts de gamme ! Lourds (jusqu’à 50 kg) et bruyants, ils sont réservés aux très grands jardins pour une utilisation intensive. Le rendement unique de ce type de broyeur vous permet un gain de temps considérable, surtout pour ceux disposant de plusieurs trémies d’insertion ! Quant au bourrage, il reste très rare ce qui vous assure une utilisation confortable et sans perte de temps.

 

La facilité d’utilisation et de rangement

La facilité du premier montage est un premier critère à explorer. Evidemment plus l’appareil monte en gamme plus il est complexe et donc de montage moins aisé. Ainsi les modèles électriques seront de montage facile alors que les thermiques nécessiteront des outils performants et une certaine connaissance du bricolage! L’utilisation en elle-même ne présente pas de souci majeur quelque soit le type de machine, la vraie différence va se faire sur la mobilité de l’appareil, car certains modèles sont extrêmement lourds (jusqu’à 50 kg)! Vérifiez bien avant l’achat la qualité des roues et n’optez pour un appareil lourd que si vous pouvez le déplacer.

 

 

 

La présence d’un bac ou sac de récupération des déchets est également un point différenciant les broyeurs de végétaux. Les modèles les plus basiques ne disposant pas pour la plupart d’un bac de récupération, veillez donc à étendre une bâche sous la goulotte d’évacuation pour récolter plus facilement les déchets verts. Par rapport au rangement, les modèles d’entrée de gamme, généralement réservés à un usage occasionnel seront en général très compacts et démontables. Ceci peut être un gros avantage pour les utilisateurs ne disposant pas d’un grand lieu de stockage. Les modèles hauts de gamme (surtout les broyeurs thermiques) sont quant à eux imposants, pas souvent démontables, il vous faudra donc prévoir un espace de stockage en conséquence.

 

La sécurité

Le broyeur de végétaux est un appareil dangereux, car constitué de lames et de disques, objets tranchants dont il faut se méfier. De plus les végétaux peuvent dans certaines situations se bloquer, tourner et vous blesser pour quelques secondes d’inattention. La première des précautions à prendre est de se munir de gants de jardin solides et épais, car vous aurez à pousser les branches vers le système de découpe lorsque la machine n’est pas dotée d’un poussoir. De plus pour éviter toute projection dans l’œil, il est fortement recommandé de porter des lunettes de protection. Enfin une tenue d’extérieur adaptée aux travaux de jardinage est indispensable. En cas de bourrage, assurez vous de débrancher l’appareil avant d’accéder au système de découpe.

 

L'entretien et les accessoires

Les broyeurs de végétaux électriques sont d’entretien plutôt facilealors que les modèles thermiques sont nettement plus exigeants du fait de leur moteur à essence. Pour l’entretien courant d’un broyeur de végétaux nous vous conseillons de suivre quelques points simples, qui pourront augmenter la durée de vie de l’appareil de façon significative :

  • Nettoyer les déchets verts résiduels après chaque utilisation.

  • Contrôler régulièrement l’affutage des lames, et les affuter de temps en temps si nécessaire.

  • En fin de saison, retirer la résine à l’aide d’un produit adéquat pour éviter l’encrassement des lames, huiler les pièces de l’appareil et dégager les grilles d’aération du moteur.

Du côté des accessoires, le broyeur de végétaux est généralement livré avec un poussoir pour faciliter le travail de broyage, et des lames de rechange sont disponibles pour presque tous les modèles. Nous vous proposons également de choisir des gants de jardin et de lunettes de protection pour assurer une utilisation sécuritaire d’un tel appareil.


 

Conclusion :

Le broyeur de végétaux est un appareil utile pour qui entretient son jardin régulièrement. L’utilisateur voudra avant tout investir dans du matériel fiable et costaud, sans délaisser pour autant le côté pratique : un broyeur de végétaux électrique, à disque porte lames ou à rotor, simple d’utilisation sera suffisant pour les petits et moyens jardins, alors qu’un broyeur thermique s’occupera des très grands jardins et nécessitera de bonnes connaissances en bricolage. L’aspect sécuritaire (tenue adéquate) et l’entretien seront également deux points essentiels pour faire votre choix.