A NAVES MOTOCULTURE

GUIDE D'ACHAT  SCARIFICATEUR

Le scarificateur est un appareil manuel ou motorisé d’entretien des pelouses. Il permet, par le biais d’un rouleau muni de dents ou de couteaux métalliques, de griffer la couche épaisse et fibreuse de végétaux qui apparaît à la longue sur les pelouses.

Cette couche végétale est constituée de mousse, de racines mortes ou de déchets de tonte non ramassés. Elle empêche à votre gazon de disposer de l’eau et des éléments nutritifs dont il a besoin, le rendant terne, clairsemé et de mauvaise qualité.

Peu connu du grand public jusque récemment, le scarificateur est pourtant un outil indispensable à l’entretien sur le long terme de votre pelouse. Il est par conséquent conseillé, pour profiter d’une pelouse belle est saine tout l’année, de la scarifier deux fois par an, à l’automne et au printemps, à l’aide d’un scarificateur.

Qu’il soit à main, électrique ou thermique, le scarificateur de gazon est un appareil que tous les propriétaires de belles pelouses devraient posséder si ce n’est pas déjà le cas. Alors que faut-il regarder avant d’investir dans un scarificateur, pour profiter d’une pelouse verte et bien garnie toute l’année ? Voici les points fondamentaux que nous allons détailler un peu plus loin :

  • Solidité et fiabilité : car personne ne souhaite acheter un appareil de qualité médiocre.

  • Type d’alimentation et puissance : pour trouver le scarificateur qui vous convient, selon vos besoins.

  • Caractéristiques des lames : un critère majeur pour un résultat à la hauteur.

  • Ergonomie et facilité d’utilisation : pour une utilisation prolongée confortable.

  • Fonctionnalités et accessoires : pour ne négliger aucun détail.

 

 

Bien acheter son scarificateur : nos 5 critères

 

La solidité et la fiabilité

Ces deux critères semblent couler de source pour la majorité des futurs acheteurs, mais il nous semble tout de même judicieux de les rappeler. Car avant toute autre considération, ce sont la qualité et la robustesse de l’appareil qui vont conditionner la réussite de l’achat d’un scarificateur ! Il est donc important de se renseigner sur la qualité des matériaux ayant servi à la fabrication du scarificateur qui vous intéresse. C’est pour cette raison que sur notre site, nous ne comparons que des modèles de marques spécialisées dans l’univers du jardinage, pour éviter au maximum les mauvaises surprises. Car le plus souvent, ces marques prennent le soin de choisir avec professionnalisme leurs matériaux.

La garantie constructeur peut être également un bon indicateur du sérieux du fournisseur, et pour nous elle devrait être de un an minimum pour tout outil qui se respecte ! Quant aux avis des utilisateurs, ils nous renseignent bien sur les éventuels dysfonctionnements que les personnes qui utilisent déjà l’outil peuvent rencontrer, ils sont donc précieux pour nous.

 

Le type d’alimentation et la puissance

Il existe trois types de scarificateurs :

  • Les scarificateurs à main : réservés aux petits jardins, dont la superficie de la pelouse ne dépasse pas 50 m2, les scarificateurs manuels sont des outils simples et écologiques mais dont l’utilisation, à la force des bras, s’avère vraiment fatigante ! Beaucoup optent pour ce type de scarificateur quand ils ont besoin de se dépenser physiquement tout en menant cette activité à la fois utile et agréable pour eux. Si vous avez le courage de réaliser la scarification de votre gazon manuellement, vous trouverez de nombreux modèles sur internet. Ils ne font pas le moindre petit bruit.

 

 

 

  • Les scarificateurs électriques : ce sont les plus courants et les plus achetés. Fonctionnant le plus souvent par raccordement électrique filaire, les scarificateurs électriques conviendront aux pelouses dont la superficie va jusqu’à 500 m2. Bien moins bruyants que les scarificateurs thermiques, les scarificateurs électriques sont la solution idéale pour les particuliers qui ont un jardin à entretenir de façon régulière.Concernant la puissance, on considère que 1000 W sont suffisants pour un jardin jusqu’à 300 m2. Au delà de 300 m2, optez pour une puissance comprise entre 1300 et 1800 W. Son utilisation est plutôt facile, notamment dès le démarrage.

 

  • Les scarificateurs thermiques sont des machines plus sophistiquées, qui fonctionnent à l’essence sans plomb. Leur principal avantage est leur puissance, et le fait qu’elles ne nécessitent pas de prise de courant à proximité du lieu de scarification. Par conséquent les scarificateurs thermiques conviendront bien aux grands jardins de superficie supérieure à 500 m2. Les scarificateurs thermiques, appareils puissants, nécessitent ainsi moins d’effort de votre part pour scarifier, et le jardinage est plus rapide. Ce type d’appareil est néanmoins plus coûteux que les scarificateurs électriques et est assez bruyant. Son utilisation exige un entretien plus complet et technique que les modèles électriques, le scarificateur thermique est un appareil réservé aux bricoleurs ayant de gros besoins en jardinage. En ce qui concerne la puissance, on considère que 2000 W est une puissance convenable pour un scarificateur thermique.

 

Les caractéristiques des lames

Les lames des scarificateurs, également appelées couteaux, dents ou griffes, conditionnent en grande partie l’efficacité de la scarification et donc votre niveau de satisfaction. En effet, plus il y a de lames, plus le scarificateur va être efficace. Les lames doivent être solides et résistantes à la rouille entre autres.

Cela dit, pour les protéger efficacement et durablement contre la rouille, il est important que vous les entreteniez bien. Les lames sont disposées sur un cylindre, ou rouleau, qui va tourner sur lui-même pour procéder au travail de scarification. Il existe deux types de rouleaux :

  • Les rouleaux à lames ou cylindres à scarifier, qui permettent de scarifier votre pelouse, la débarrassant entre autres de la mousse et du feutrage racinaire, pour un travail en profondeur.

  • Les rouleaux à peigne ou cylindres à aérer, qui auront une action beaucoup plus douce sur la pelouse, en l’aérant et en la débarrassant uniquement de la mousse. Ils permettent avant tout d’aérer le gazon.

Selon les modèles de scarificateurs, seul le rouleau à scarifier est fourni ou les deux. Dans ce dernier cas, assurez vous qu’il est facile de changer de rouleau et que cette opération ne nécessite pas d’outil. Vérifiez également la possibilité de pouvoir acheter le rouleau à peine s’il ne vous en est pas fourni un. Enfin, la largeur de travail, ou en termes plus simples, la largeur du cylindre est un critère à ne pas négliger, car plus le cylindre sera large, plus la scarification sera rapide !

 

 

 

L'ergonomie et la facilité d’utilisation

Une bonne prise en main de votre scarificateur est primordiale pour une utilisation confortable. Ainsi certains critères peuvent faire la différence au niveau de l’utilisation, rendant la scarification moins pénible :

  • La présence d’un guidon réglable en hauteur est un plus. En effet l’utilisateur pourra ainsi ajuster le guidon à sa taille, pour trouver une position de jardinage confortable.

  • La stabilité de l’appareil est en grande partie due à ses roues. Généralement au nombre de quatre, elles doivent être de bonne facture et résister à tous les types de terrains.

  • Un appareil ayant une prise en main rapide est à privilégier pour un maximum d’efficacité. Assurez-vous donc que le système de démarrage de votre appareil, précisément le scarificateur thermique soit simplifié.

  • Si vous optez pour un scarificateur électrique, considérez la longueur de son fil. Un câble d’alimentation de bonne longueur améliore la mobilité de l’utilisateur. En outre surveillez la position du câble, pour ne pas le scarifier lui aussi ! Certains modèles disposent à cet effet d’un système pour le retenir, évitant ainsi les accidents d’inattention.

 

Les fonctionnalités et accessoires

Parmi les fonctionnalités des scarificateurs, certaines vous seront sûrement bien utiles :

  • Le choix de la profondeur de scarification, vous permettra d’agir superficiellement ou au contraire en profondeur, selon l’état de votre pelouse. Généralement, il existe trois positions possibles pour que votre scarificateur atteigne la profondeur adéquate. La profondeur est la plupart du temps comprise en 2,5 et 5 cm.

  • Les modèles de scarificateurs disposant d’un bac de ramassage sont plus pratiques car pour ne pas scarifier pour rien, il vous faudra impérativement ramasser les déchets résultant de la coupe. A cet effet le bac de ramassage est un précieux allié ! Et pour éviter des allers-retours à répétition, vérifiez la taille du bac. De préférence, il faut opter pour un grand bac, mais il faut penser aussi à la manière de procéder à son vidage.

  • Le poids du scarificateur est un autre élément à prendre en considération. En effet, plus l’outil est léger plus il est facile à manier, et inversement !

 

 

 

Concernant les accessoires, hormis les rouleaux à peigne que vous pourrez vous procurer assez facilement s’il ne sont pas livrés avec le scarificateur, nous vous conseillons le port de gants de jardinage solides, ainsi que de protections auditives lors du travail, les scarificateurs motorisés étant des engins relativement  bruyants.


 

Conclusion :

Maintenant que vous en savez un peu plus sur les scarificateurs, vous pouvez déterminer l’appareil qui correspondra le mieux à vos besoins en jardinage, en vous posant les bonnes questions :

  • Quelle est la superficie de mon jardin ? Cette question essentielle vous mettra sur la voie d’un type de scarificateur : à main, électrique ou thermique.

  • Quelles fonctionnalités sont intéressantes pour moi ? Si vous souffrez du dos par exemple, optez pour un modèle à guidon réglable et léger.

Autant de réponses qui vous conduiront, nous l’espérons, assez facilement et naturellement vers un modèle particulier qui doit pouvoir vous satisfaire.